Les brèvesRSS

25 mars 2016 - GEOCOTON, filiale du Groupe ADVENS, signe un contrat avec la CMDT pour la construction et la réhabilitation d'usines d'égrenage

GEOCOTON, filiale du Groupe ADVENS, signe un contrat avec la CMDT pour la construction et la réhabilitation d'usines d'égrenage

Article paru sur Commodafrica  :

  

La Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles (CMDT) va de l’avant. Elle va investir 42 millions d'euro pour créer deux nouvelles usines d’égrenage et en moderniser trois. C’est la société française Geocoton qui fournira clé en main les deux nouvelles unités d’égrenage et qui sera également chargée de réhabiliter les trois existantes. « Ce contrat confirme le partenariat existant depuis 30 ans entre la CMDT et Geocoton. Il souligne le succès de la CMDT et le travail entrepris par les producteurs » affirme Yannick Morillon, Président Directeur Général de Geocoton.

 

Les  deux nouvelles unités seront novatrices en particulier sur les volets énergétique et environnemental. Elles ajouteront une capacité d’égrenage de 100 000 tonnes et devraient être opérationnelles dans 15 mois. Quant aux trois usines existantes, la modernisation, réalisée sur deux inter-campagnes, permettra d’accroître de 20% leur capacité. Des investissements qui sont en ligne avec l’ambition de la CMDT de porter sa production de coton à 800 000 tonnes d’ici à 2018 et donc d’ajuster son outil industriel en conséquence.

Le dernier investissement de la CMDT dans son outil de production a été réalisé il y a plus de dix ans. En 2005, l’entreprise cotonnière avait inauguré sa dix-septième usine d’égrenage à Ouéléssébougou dans la zone Office de la haute vallée du Niger (OHVN) portant sa capacité totale d’égrenage à 575 000 tonnes par an.

 

Ces investissements sont financés partiellement par la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD). Son conseil d’administration, réuni le 22 mars, a accordé un prêt de 15 milliards de Francs CFA (22,9 millions d'euro) pour l’extension et la modernisation des capacités d’égrenage de la CMDT.

La BOAD apporte aussi son soutien pour le financement partiel de la campagne cotonnière avec un prêt à court terme à la CMDT d’un montant de 17,92 milliards de Francs CFA.

Pour la campagne 2016/17, l’objectif de production de coton est fixé à 650 000 tonnes.